De retour d’une patrouille de sécurisation: Un véhicule de gendarmes s’écrase dans un ravin : le chef de mission tué

La gendarmerie vient de perdre un élément tué dans un accident sur la route de Grand-Lahou de retour d’une opération de patrouille.

Les habitants de « Pépinière », quartier de Dabou situé sur l’axe conduisant à Grand-Lahou, ont été témoins d’un drame survenu, mercredi 23 janvier 2019, aux alentours de 5h du matin.

Un véhicule de patrouille de sécurisation de la Gendarmerie nationale, a fait une sortie de route, aux terribles conséquences ; causant un mort et de nombreux blessés grave parmi les éléments de la maréchaussée.

Selon des informations recueillies sur les lieux, et recoupées auprès de sources sécuritaires, il revient que le mardi 15 janvier 2019, la brigade de gendarmerie de Dabou reçoit un renfort de taille. Ce, dans le cadre d’une mission de sécurisation de la cité du Léboutou. Et surtout, pour celle des grands axes routiers. Notamment, l’axe Dabou-Sikensi et la côtière comprenant l’axe Dabou-Grand-Lahou.

Ainsi, toutes les nuits, plusieurs patrouilles sont organisées, à l’effet de dissuader les bandits qui infestent la région. C’est donc presque la routine pour cette mission qui doit bientôt prendre fin.

Sur cette lancée, on apprend que le mardi 22 janvier 2019,  le Mdl-chef Kouassi Kakou César dit K.K.C,  commandant de corps et huit (8) autres gendarmes prennent place à bord du véhicule de la brigade de gendarmerie de Dabou, et partent en mission. Cette mission qui les conduit également à effectuer un tour à Toupah, se passe très bien.

A l’aube, soit aux environs de 5 h du matin, ces gendarmes sont de retour, à Dabou. Malheureusement, à l’entrée de la ville, les choses se gâtent et virent au drame. De fait, leur véhicule négociait le virage à l’endroit dénommé « Carrefour mauritanien », quand le conducteur perd subitement le contrôle de l’engin roulant.

Celui-ci qui fait une violente sortie de route, arrache un grand panneau publicitaire, pivote sur lui, avant de se retrouver pris dans une valse de tonneaux. Des tonneaux au cours desquels, plusieurs gendarmes sont projetés hors du véhicule de type 4×4 qui va s’écraser dans un ravin.

Parmi eux, le commandant de corps, le Mdl-chef Kouassi Kakou César, tué sur le coup. Les autres, on peut dire plus chanceux, sont grièvement blessés. Informés du malheur arrivé à leurs collègues, le commandant de brigade, plusieurs gendarmes ainsi que des policiers se précipitent sur le lieu du drame. Un peu plus tard, après le constat d’usage effectué dans une atmosphère des plus tristes, le corps du gendarme tué, est enlevé et transféré à la morgue. Quant aux blessés, ils sont évacués à l’hôpital.

Une mission de sécurisation, qui se termine de façon tragique. Pitoyable tout simplement !

Norbert NKAKA (Correspondant régional)