De grandes révélations sur le conflit qui oppose Molare à DJ Arafat : Pourquoi Beerus Sama ne veut plus entendre parler de Primud

DJ Arafat est toujours remonté contre Le Molare. En dehors du Primud dont il s’est désolidarisé dès les premières heures, une affaire de gros sous divise les deux chanteurs.

DJ Arafat compte revendiquer de façon énergique de l’argent que Molare lui aurait détourné. À Abidjan depuis le mardi 07 août, Beerus Sama devrait se rendre incessamment dans les locaux de M Group pour dénoncer le détournement de son argent portant sur plusieurs dizaines de millions de F Cfa.

De fait, comme l’indiquent nos sources, DJ Arafat et Molare ne s’entendaient plus après leur arrivée du Maroc, il y a plusieurs mois. Et pour les remettre ensemble, il aurait fallu l’implication de certains proches. Ces proches, à en croire nos sources ont enfermé à double tour les deux antagonistes dans les bureaux de Molare pour qu’ils se parlent franchement et taisent leurs différends.

Après donc cette réconciliation, DJ Arafat qui rêvait de faire une tournée nationale confiera sa destinée à M Group de Molare pour son organisation. Cette tournée dénommée « tournée du pouvoir » aura le sponsoring de Solibra. Avec la société de limonaderie, les parties s’entendent sur un décaissement budgétaire de plus de 50 millions F Cfa. Sur ce budget, DJ Arafat devait se voir reverser 30% pendant que M Group de Molare décrochait les 70% devant servir à la logistique et l’organisation de cette tournée qui allait sillonner tout le pays.

Les choses étaient ainsi prévues jusqu’à ce que DJ Arafat ne parte en tournée européenne avant de se voir contraint d’y rester après le verdict de sa condamnation. Alors qu’il pensait que c’est une fois de retour en Côte d’Ivoire que la tournée allait démarrer, à sa grande surprise, apprend-on, Molare change tout. Il part revoir les responsables de la société de limonaderie leur expliquant qu’il peut tenir cette tournée sans DJ Arafat.

Le budget de la « tournée du pouvoir » étant déjà bouclé et donc disponible, ceux-ci ne trouvent aucun inconvénient aux nouvelles propositions du patron de M Group. Très rapidement, une tournée similaire est organisée avec des artistes de calibre inférieur à DJ Arafat. Malheureusement pour lui, les résultats de cette tournée seront en-deça des attentes du sponsor. Cela va même valoir à Molare de ne pas voir reconduire son contrat avec ladite société.

DJ Arafat compte donc aller se plaindre auprès de Solibra pour avoir laissé Molare empoché cette grosse manne financière devant lui revenir au détriment d’un projet similaire. Et c’est dans le feu de cette action que DJ Arafat a appelé les artistes ivoiriens à se désolidariser des Primud de celui qui est son désormais bourreau.

 

Philip KLA