CPI/Procès Gbagbo : un expert révèle des faits qui enfoncent Bensouda

CPI/Procès Gbagbo : un expert révèle des faits qui enfoncent Bensouda

PARTAGER

Le procès de Laurent Gbagbo et Blé Goudé continu son cours à la Cour pénale internationale. Ce lundi 11septembre, c’est le Docteur Clark, expert medico-légal et spécialiste dans l’interprétation des lésions et la détermination de la cause de décès qui s’est présenté à la barre des témoins. Il a déclaré avoir pris part à l’autopsie de certains corps issus de la crise postélectorale de 2010. Seulement ensuite il a fait des révélations plutôt surprenantes.

Le témoin de Bensouda du lundi 11 septembre, au cours du procès de Gbagbo a surpris plus d’un. Car après avoir déclaré qu’il a pris part à l’autopsie de certains corps issus de la crise postélectorale de 2010, ses propos ne sont vraiment pas aller dans le sens du procureur de la CPI.

«Ce qu’il faut remarquer sur les trois corps autopsiés, c’est que les lésions sont localisées au niveau de la nuque, du cou et de l’épaule. Les blessures ont été causées par des balles venues de la droite pour atteindre le côté gauche. Tout se passait autour de la nuque et de l’épaule », a déclaré Dr Clark. Il s’exprimait au sujet des événements du 3 mars 2011 en rapport avec la marche des femmes à Abobo.

« Le corps a été placé dans un récipient rempli de formol. Parce qu’il n’y avait pas de traces d’injection sur le corps. Je pense que la mort a été causée par une blessure par balle dans la nuque et dans l’épaule droite. Mais je ne suis pas sûr à 100% de la cause de son décès », a ajouté le témoin. Cette fois qui mettait le doute sur le déroulement de ces évènements.

 

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY