CPI : Gbagbo et Blé Goudé resteront finalement en prison

Saisie par le bureau du procureur, la Chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI) a rendu publique sa décision, ce vendredi 18 janvier à La Haye. Les juges ordonnent finalement le maintien en détention de Lurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Une nouvelle qui n’est pas faite pour faire plaisir aux nombreux pro-Gbagbo qui espéraient voir leurs leaders retourner en Côte d’Ivoire.

 

L’information a été relayée par nos confrères de France24. Ce vendredi 18 janvier, les juges de la Chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI) ont rendu leur décision en ce qui concerne la libération immédiate de Gbagbo et Blé Goudé. Finalement, l’ex-chef d’Etat Ivoirien et son ministre de la Jeunesse devront encore restés en prison.

Cette décision tombe à la suite de l’appel déposé par le bureau du procureur de la Cour pénale internationale (CPI). Fatou Bensouda et ses proches collaborateurs insistent et souhaitent que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé restent en détention, craignant qu’ils ne comparaissent pas devant la Cour si leur présence est requise dans le futur.

Selon un expert en juridiction internationale, la décision prise par la chambre d’appel de la CPI suit la procédure. Seulement, cette toute nouvelle procédure peut durer plus que prévue. Elle pourrait s’étendre sur deux ans avant de voire Gbagbo et Blé Goudé sortir de prison et regagner leur terre natale.