Coup de théâtre à la Cpi: La libération de Gbagbo et Blé Goudé suspendue, voici les raisons

C’est un véritable rebondissement dans l’affaire Laurent Gbagbo et Blé Goudé contre le procureur à la Cour pénale internationale (Cpi). La Cour d’appel a décidé, dans la soirée du mercredi 16 janvier 2019, de suspendre la décision de la Chambre de première instance 1, qui consiste à libérer immédiatement les deux détenus ivoiriens.

L’ancien président ivoirien et le leader de la galaxie patriotique, Charles Blé Goudé, doivent « rester sous la garde de la Cpi» jusqu’à ce que l’appel du procureur Bensouda contre leur libération soit entendu ce jeudi 17 janvier 2019. L’appel de la décision de mise de liberté immédiate de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé intervient dans un climat où des victimes de la crise post-électorale de 2011, ont manifesté dans la commune d’Abobo contre l’acquittement de ces deux détenus.

En effet, les juges avaient ordonné plus tôt leur remise en liberté après leur acquittement sur les faits d’accusations de crimes contre l’humanité. Selon certaines sources, la Belgique aurait donné son accord pour accueillir Laurent Gbagbo. Car sa seconde épouse Nady Bamba et son fils y résident. Mais le cas de Blé Goudé n’est pas encore résolu.

Les avocats de la défense devront déposer d’ici ce jeudi à 12 heures au plus tard leur réponse.

Olivier YEO