Côte-d’Ivoire : Le parti de Bédié conteste la suspension de Jean-Louis Billon...

Côte-d’Ivoire : Le parti de Bédié conteste la suspension de Jean-Louis Billon (contraire au Droit)

PARTAGER

Anselme BLAGNON

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, allié au pouvoir) a appelé au respect des textes en vigueur, après la suspension de l’ex-ministre Jean-Louis Billon de son poste de président du conseil régional du Hambol (centre-nord), par le gouvernement, dans une note dimanche.

« En ce qui concerne le dossier relatif à la suspension de M. Jean-Louis Billon, le PDCI s’étonne d’une telle décision prise sans un exposé de motifs convaincants…(et) rappelle que la Côte d’Ivoire étant un pays de droit, ce dossier doit être géré en application rigoureuse des textes en vigueur », indique la note signée par le secrétaire exécutif du parti, Maurice Kakou Guikahué.

Le président du parti Henri Konan qui séjourne en France a reçu, à sa résidence privée de Paris, une délégation de sa formation politique, conduite par M. Guikahué afin d’analyser « la situation au regard des derniers développements politiques intervenus en Côte d’Ivoire. »

Mercredi, le gouvernement ivoirien qui a évoqué de « graves dissensions » mettant en « péril » le fonctionnement normal » du conseil régional du Hambol, a suspendu M. Billon.

Le Conseil a autorisé le ministre de l’Intérieur », Hamed Bakayoko, « à procéder par arrêté à la suspension » de Jean-Louis Billon, suite à des plaintes de 19 conseillers sur les 31 que compte cette collectivité, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné.

Le 23 juin, ces « 19 conseillers (qui) contestent » le président, « ont saisi par courrier » M. Bakayoko « à l’effet de demander (sa) destitution », a expliqué M. Koné.

Cette « mesure conservatoire » vise à « éviter que la situation s’aggrave », a relevé le porte-parole, ajoutant que le gouvernement « désignera une personnalité plus consensuelle » à la tête de ce conseil régional.

Jean-Louis Billon s’est fait élire en 2013 président du Conseil régional du Hambol sous la bannière du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) avant de rallier le PDCI où il a été promu porte-parole adjoint.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Source : Connection Ivoirienne

Connection Ivoirienne

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY