Côte d’Ivoire: La FESCI, syndicat estudiantin, accuse la police d’avoir “tiré à...

Côte d’Ivoire: La FESCI, syndicat estudiantin, accuse la police d’avoir “tiré à balle réelle’’ sur des étudiants

PARTAGER

Serge Alain KOFFI

La Fédération des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (FESCI), le principal syndicat estudiantin, dit avoir dénombré “plusieurs blessés graves’’ après les échauffourées qui l’ont opposé mercredi matin à la police qu’elle accuse d’avoir “tiré à balle réelle’’.

“Ce matin, la police nationale a tiré à balle réelle sur les élèves et étudiants à Cocody et procédé à plusieurs arrestations. Bilan provisoire: Plusieurs blessés graves (…) et l’arrestation programmée de son secrétaire général pour briser l’élan de la mobilisation’’, a réagi la FESCI, dans un communiqué signé par son leader Fulgence Assi.

Des échauffourées ont opposé mercredi matin à Cocody (est d’Abidjan) des policiers et des étudiants.

La police a dispersé à coup de lacrymogènes des étudiants rassemblés qui projetaient de perturber les cours dans les établissements scolaires situés dans le périmètre de la Cité rouge, l’une des nombreuses résidences universitaires de Cocody.

Les étudiants, qui répondaient ainsi à un appel à la grève générale lancé par la FESCI, ont riposté par des jets de pierres.

Motif de la fronde, les étudiants protestent contre “l’augmentation abusive des frais d’inscription’’ dans les lycées et collèges publics et privés du pays.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Source : Connection Ivoirienne

Connection Ivoirienne

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY