CIV – Maroc : Après sa bagarre, Sidy Diallo s’explique

Les échauffourées entre le président de la FIF Sidy Diallo et son homologue marocain Fouzi Lekjaa, continuent de faire des vagues. La scène s’était déroulée dans la loge présidentielle du Stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, lors du match Côte d’Ivoire – Maroc samedi 11 novembre. Des supporters ont immortalisé ce moment sulfureux via leurs smartphones. La vidéo a connu une audience remarquable sur la toile. Quelques jours après, Sidy Diallo a donné sa version des faits

« A mon arrivée dans la loge, j’ai tenu à saluer tous ceux qui y étaient. Tout s’est bien passé jusqu’au niveau du président Fouzi. Quand je lui ai tendu la main, il a refusé de la serrer. J’ai insisté, mais il a refusé de le faire en disant qu’il ne le fera ni aujourd’hui ni demain. Il a évoqué les problèmes de tickets, de déjeuner, de manque d’attention. J’ai été surpris parce que depuis le mercredi de son arrivée jusqu’au jeudi je l’ai appelé en vain. Même les SMS sont restés sans réponse. Je le lui ai fait savoir », explique Sidy Diallo.

« Alors j’ai demandé à ce qu’on le vide de la loge, parce qu’un tel homme ne mérite pas cette place. Naturellement il y’a eu des éclats de voix et les gens se sont interposés pour nous séparer. Cela s’est passé une heure avant le début du match. A la fin de la rencontre, l’ambassadeur du Maroc a mené une médiation où il a condamné l’attitude de Faouzi. Lui-même a reconnu son tort. Nous avons fait la paix, et nous nous sommes séparés », ajoute-t-il.

Joe Midelli