Ce que dit Sidy Diallo du limogeage de Marc Wilmots qui n’était pas candidat au poste de sélectionneur

Sans surprise et suite à son échec avec les éléphants  pour la qualification au mondial 2018, le sélectionneur Marc Wilmots  a été limogé par la Fédération Ivoirienne de Football (FIF).

Selon un communiqué de l’instance fédérale, la séparation a été fait à l’amiable sans en donné les détails surtout concernant l’indemnité payé au Belge dont le contrat expirait en 2019.

Augustin Sidy Diallo a réagi au limogeage de son employé qu’il faut le rappeler n’était pas candidat à ce poste mais s’est retrouver sur le banc des éléphants  par sa volonté.

«Marc Wilmots  ne pouvait pas démissionner mais il savait qu’il ne resterait pas à la tête de la sélection », a déclaré le président de la FIF, comme rapporté par un media proche de ce dernier.

Pour l’heure, Sidy Diallo ne donne aucune information sur le successeur de Marc  qui aura la lourde tâche de qualifier la Côte d’Ivoire pour la CAN 2019 prévue au Cameroun.

Donatien Kautcha, Abidjan