Cancer de la prostate : un régime riche en graisse augmente le risque

Une étude japonaise révèle qu’un régime riche en graisses ferait progresser le cancer de la prostate.

C’est prouvé, ce que nous mangeons à un impact direct sur notre santé. Des chercheurs de l’Université d’Osaka au Japon révèlent qu’un régime riche en graisses augmenterait le taux de cytokines, des protéines liées à l’évolution du cancer de la prostate.

Une augmentation de la croissance tumorale

« Nous avons soumis des souris à un régime riches en graisses. Les souris étaient génétiquement modifiées, de façon à subir les mêmes mutations qu’un modèle humain ayant un cancer de la prostate » explique Takuji Hayashi, l’auteur principal de l’étude.

Les scientifiques ont comparé la taille de la tumeur avant puis après avoir imposé le régime riche en graisses aux rongeurs. Ils ont également évalué la présence du taux de cytokines, des protéines liées à l’inflammation responsables de l’évolution de la tumeur.

Les chercheurs ont découvert que le régime riche en graisses augmente le taux de cytokines et donc la croissance tumorale. De plus, un processus qui induit la baisse de la défense immunitaire permettant au corps de lutter contre la maladie.

Les chercheurs ont ensuite administré un anti-inflammatoire, le celecoxib, aux mêmes souris. Le médicament a permis de réduire l’inflammation provoquée par le régime riche en graisses.

Les résultats de cette recherche montrent qu’une amélioration des habitudes alimentaires additionnée à la prise d’analgésiques pourrait contribuer à un meilleur traitement et à une meilleure survie des patients. Les résultats de l’étude ont été publiés sur le journal Clinical Cancer Research le 3 juillet 2018.

Prévention du cancer de la prostate : adoptez une alimentation équilibrée

La qualité de l’alimentation n’est pas l’unique facteur favorisant l’apparition du cancer de la prostate, mais en adoptant une alimentation équilibrée, vous réduisez déjà les risques.

Il est notamment conseillé de faire la part belle aux légumes dans vos menus pour leur haute teneur en antioxydants et autres nutriments luttant contre l’apparition des cellules cancéreuses.

En revanche, il faut limiter les aliments contenant des acides gras saturés (ex. : charcuterie, viandes grasses, gâteaux) : ils sont probablement impliqués dans l’apparition de certains cancers.

En plus, leur consommation excessive peut faire prendre du poids. Or, le surpoids est l’un des facteurs de risque du cancer de la prostate…

 

Medisite