Can 2023 : Le Sénégal en embuscade au moment où le président de la CAF Ahmad Ahmad est attendu ce lundi en Côte d’Ivoire

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, est attendu en Côte d’Ivoire ce lundi 28 janvier 2019, certainement en vue de discuter de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2023 dont il veut attribuer l’organisation au pays, alors que selon le ministre des Sports sénégalais, Matar Ba, « le Sénégal a toujours joué un rôle de sapeur-pompier pour aider l’Afrique »

Qui organisera la Coupe d’Afrique des nations 2023 ? Gros point d’interrogation. La Guinée qui était censée organiser cette édition s’est vu attribuer celle de 2025, à cause du glissement opéré, suite au retrait de la compétition de 2019 au Cameroun.

Selon des informations persistances, en raison de ce glissement, la Côte d’Ivoire à qui revenait l’organisation de la CAN 2021, devrait se préparer pour l’édition de 2023. Mais voilà que la Fédération ivoirienne de football (FIF), ne veut pas entendre les choses de cette oreille. D’ailleurs, depuis le mercredi 13 décembre 2018, « la FIF a saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) d’un recours contre la décision de la CAF, suite à la décision de réattribuer au Cameroun, l’organisation de la CAN 2021 initialement confiée à la Côte d’Ivoire. »

Lire aussi cet article : CAN 2021 : Ahmad Ahmad fait mentir le ministre ivoirien des Sports Danho Paulin

Selon le confrère football365.fr, « l’idée d’organiser une phase finale de Coupe d’Afrique dans un futur proche revient dans les discours des dirigeants sénégalais. Après le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), c’est au tour du ministre des Sports, Matar Ba, d’évoquer la possibilité de postuler pour 2027, sans exclure de dépanner avant cette date. »

« Même avant 2027, si on a une opportunité, on est partant, a ainsi expliqué le représentant du gouvernement au micro de RFI. On a toujours dit qu’en 2023, on serait prêt (le pays va organiser les Jeux olympiques de la Jeunesse 2022 et rénover ses stades en province, ndlr). Avec la manière d’organiser les CAN, il y a eu des désistements. Donc, on ne sait jamais ce qu’il va se passer. Le Sénégal a toujours joué un rôle de sapeur-pompier, pour aider l’Afrique. »

Alors que la Côte d’Ivoire n’a pas accepté officiellement le glissement voulu par la CAF, le président de cette institution, Ahmad Ahmad est attendu ce lundi 28 janvier 2019 à Abidjan, en vue de discuter indubitablement de ce sujet avec les dirigeants ivoiriens.

Voilà que le Sénégal se propose de jouer le rôle de sapeur-pompier au cas où…

 

Adolphe Angoua