Bouaké : le Gouvernement déploie un Mi-24 et des blindés déployés sur place

Les dangereuses querelles interarmées entre militaires et éléments du CCDO ont secoué la ville de Bouaké, ces derniers jours.  Les populations riveraines assistent médusées, la peur au ventre, à ce contentieux entre ces des forces armées. Cette situation a été évoquée lors du conseil des ministres de ce mercredi 10 janvier à Abidjan. A la suite duquel, le Gouvernement a décidé de tout mettre en œuvre pour rassurer les Bouakéens. Pour ce faire, un hélicoptère Mi-24 et de blindés légers ont été déployés sur place.

Hier, mercredi 10 janvier, s’est déroulé, à Abidjan, le Conseil hebdomadaire des membres du gouvernement, avec la participation du président de la République Alassane Ouattara. Sans aucun doute, le conflit armé entre militaires et éléments du CCDO à Bouaké, était à l’ordre du jour. À la fin de ce Conseil des ministres, le Gouvernement ivoirien a décidé de prendre les choses en main, surtout en matière de sécurisation de la population civile de Bouaké.

Selon le porte-parole du Gouvernement, le ministre Bruno Koné, la situation sécuritaire à Bouaké est calme. Il a ajouté que des renforts ont été envoyés en direction de la deuxième ville du pays. En outre, le Ministre Bruno Koné a révélé que le Gouvernement ivoirien s’est fixe pour objectif de rassurer la population de Bouaké et éventuellement intervenir en cas de nouvelles échauffourées.

Ainsi toujours selon le porte-parole du Gouvernement, tout sera mis en œuvre pour ne plus que les habitants de la ville de Bouaké aient peur. Pour ce faire, les autorités ivoiriennes ont annoncé, par la voix de Bruno Koné, la présence sur place d’  hélicoptères Mi-24 et de blindés légers.