Assises, Jean-Noël Abéhi et deux autres gendarmes plus un policier condamnés à 10 ans de prison

Le verdict du procès du Commandant Jean-Noël Abéhi  et ses 11 coaccusés civils et militaires poursuivis pour des faits de «Complot contre l’autorité de l’État et attentat contre l’autorité de l’État » devant la cour d’assises a été rendu tard dans la nuit.

La Cour a été sans pitié pour l’officier de la Gendarmerie nationale, ex commandant du GEB et trois de ses collègues dont, le MDL Chef Kla Guiraud Felix Klark, le sous-officier de la gendarmerie, Yayo Daba Octave et l’élément de la CRS, Lorougnon Gragbo Cyprien alias Lima.

Ils ont été retenus coupables des faits de complot contre l’autorité de l’Etat pour le Commandant Abéhi et les autres ont été reconnus coupables des faits de complot contre l’autorité de l’Etat et de tentative d’attentat contre l’autorité de l’Etat.
Les quatre accusés ont été condamnés à10 ans  de prison  et ont cinq jours pour se pourvoir en cassation, passé ce délai, il n’y aura aucune recevabilité.
La cour a à la majorité déclaré, Gnamien Oppa Pierre, Adohi Otopka Samson Leventhon, Talo Patrick Hervé, Bléka Oblé Claude, Béhé Dedjognon Toussaint, Tah Bi Tié Modeste, Agnes Meledje Fred, Depié Gnoléba, non coupables des faits de complot contre l’autorité de l’Etat et de tentative d’attentat contre l’autorité de l’Etat.
Ils ont été acquittés de l’accusation mis à leur charge par l’arrêt de la chambre d’accusation, les renvoyant devant la cour d’assises des séant et ont été immédiatement mis en liberté, s’ils ne sont pas détenus pour autre cause.
La Cour a enfin fait un renvoi de la procédure au 5 février 2018 pour les intérêts civils.
Wassimagnon, Abidjan