Après l’arrivée de Gbagbo en Belgique, son parti invite ses partisans de s’abstenir de manifester sur son sol d’accueil

Après avoir été libéré sous conditions vendredi dernier par la chambre d’Appel de la Cour Pénale Internationale, Laurent Gbagbo, est arrivé dans la nuit du mardi en Belgique.

Ce pays européen voisin des Pays-Bas où il a été détenu durant huit ans a décidé de l’accueillir sur son sol en attendant la suite de la procédure.

Le parti de l’ex chef d’Etat ivoirien, dans une déclaration transmise ce mercredi à KOACI, prend note de cette décision et félicite les équipes de défense des accusés pour la qualité du travail abattu.

Le porte-parole Assoa Adou, salue le courage, l’engagement et la détermination des militantes, militants et sympathisants dans cette épreuve qui dure depuis huit ans, avant de les mettre en garde, contre toutes actions qui pourraient compliquer le cas de leur mentor dans son pays d’accueil.

« Le Front Populaire Ivoirien, demande cependant aux militants, militantes, sympathisants et à toute la diaspora ivoirienne et africaine, jusqu’à ce que la chambre d’Appel se prononce définitivement sur l’affaire pendante devant elle, de s’abstenir de manifester, d’une manière ou d’une autre, sur le territoire du Royaume de Belgique  qui a accepté de recevoir le président Laurent Gbagbo », avertit Assoa Adou.

Les partisans de Gbagbo sont invités par ce dernier à garder le cap, dans la sérénité et la confiance jusqu’à la victoire finale.

Donatien Kautcha, Abidjan