Affaire «3è mandat» en 2020/ Le camp Soro parle aux Ivoiriens: «Laissez Ouattara assis seul devant la marre à s’amuser»

La sortie du Président Alassane Ouattara évoquant la possibilité pour lui de faire un troisième mandat en 2020 conformément à la nouvelle constitution, prend une autre tournure.

Dans une déclaration dont Linfodrome a reçu copie, Sekongo Félicien, conseiller de Guillaume Soro, par ailleurs président du Mouvement pour la promotion des valeurs nouvelles en Côte d’Ivoire (MVCI) appelle les Ivoiriens à n’accorder aucun interêt à la déclaration du chef de l’Etat sur la possibilité d’une troisième candidature en 2020.

«Pour ce qui est du débat en rapport avec la prétendue candidature de monsieur Ouattara en 2020, le MVCI invite les Ivoiriens à se concentrer sur l’essentiel contenu uniquement dans la sauvegarde de la démocratie, l’amélioration des conditions de vie du peuple largement endommagées, et laisser monsieur Ouattara assis seul devant la marre à s’amuser à y lancer des pavés. Que personne ne donne vie à cette distraction», a-t-il lancé. Pour Sékongo Félicien, la priorité actuellement doit être la révision de la liste électorale.

«Le MVCI invite tous les Ivoiriens à se mobiliser pour envahir les lieux d’enrôlement munis uniquement de leur certificat de nationalité en ayant à l’esprit que ce processus leur donnera droit à une carte d’électeur et à une Carte Nationale d’Identité (…) et demande aux Ivoiriens de prendre à leur profit la possibilité de se faire enregistrer avec le certificat de nationalité et milite pour que chaque Ivoirien enrôlé, bénéficie à la fois de la carte d’électeur et de la Carte Nationale d’identité», exhorte Sékongo Félicien.

David YALA