Abidjan et province: Pourquoi il pleut malgré l’harmattan, les villes qui connaîtront des orages

Pourquoi pleut-il malgré, l’harmattan? Cette question, nous l’avons posée au service Météo de la Société d’exploitation, de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique (Sodexam), à Port-Bouët, le vendredi 18 janvier 2019.

‘’Le littoral ivoirien est actuellement sous des vents de mousson. Ce qui entraîne des pluies par endroits. On a présentement un  retrait des vents secs d’harmattan sur le sud des pays du sahels, suite à une perturbation . Ainsi, les régions de la bande centrale (est – centre – ouest) et le nord connaîtront même des orages, à compter de ce jour (ndlr, vendredi) suite à la perturbation qui intéresse les régions du sahel( Burkina Faso- Mali)’’, nous répond-on. Par la suite, il nous est revenu que l’harmattan a commencé depuis novembre pour le nord de la Cote d’Ivoire et progressivement, les vents secs chargés de poussière ont intéressé le sud ou le littoral du pays.

‘’Climatologiquement, la fin de la grande saison sèche est prévue pour la mi-février.  Mais certains facteurs pourront entraîner une fin précoce ou tardive. La position géographique est déterminante pour situer la fin de la saison’’, poursuit notre source qui relève que les orages  ou les averses ont déjà commencé pendant cette saison sèche. ‘’Sur le littoral, il y a une oscillation permanente entre les vents secs et les vents de mousson. Dès que les vents de mousson remontent sur le continent, sous l’effet du soleil, on peu assister à des orages ou averses.

Aussi, sur les 3 jours, à venir à compter de ce vendredi (ndlr, vendredi dernier), l’on observera des orages dans la partie Nord du pays. Cela donne une idée sur  l’entrée des vents de mousson sur le continent. Des mises à jour seront effectuées pour vous donner les nouvelles tendances’’, ajoute le service Météo de la Sodexam. Relativement aux précautions à prendre pour éviter les maladies comme la grippe, la méningite, la pneumonie, l’asthme, la bronchite qui apparaissent lors de l’harmattan, il est recommandé de bien se vêtir pour ne pas prendre froid. ‘’Si les concentrations de poussière dans l’air sont denses, éviter de se promener. Pour le plus fragile, porter un cache-nez avant de sortir par concentrations denses de poussière’’, conclut notre interlocuteur, par mail.

Dominique FADEGNON