Abidjan-Attaques récurrentes: Ouattara cherche un remplaçant pour Directeur de la police Youssouf...

Abidjan-Attaques récurrentes: Ouattara cherche un remplaçant pour Directeur de la police Youssouf Kouyaté

PARTAGER
C’est la grande question qui alimente les discutions dans les couloirs de la police nationale à Abidjan. Le DGPN, Youssouf Kouyaté sera-t-il encore à la tête de la police ? Selon le site AfrikaTv.net, le président Alassane Ouattara aurait exigé un plan B au cas où il démet de ses fonctions l’actuel commissaire divisionnaire-major.
À quelques semaines du sommet Europe – Afrique qui aura lieu à Abidjan, les autorités ivoiriennes et les dégagations attendues du 29 au 30 novembre s’interrogent sur la qualité sécurité qui sera mise à leur disposition. En effet, la capitale ivoirienne est depuis plusieurs mois sujets à des actes d’insécurités qui ne trouvent de solutions aux yeux de la police nationale. Une situation qui semblerait avoir poussé Alassane Ouatarra à exiger le départ Youssouf Kouyaté.
Insécurité galopante. 
Dans cette ville qui est connue pour sa tranquillité et la joie de vivre, Abidjan collectionne les faits divers avec violence : – Attaque d’un fourgon de la Sotra à Port Bouet. Plusieurs dizaines de millions de francs CFA emportés par les malfrats. – Braquage au Centre commercial Carrefour de Marcory, plus de 7.000.000CFA emportés par les malfrats…
Pourtant, le commissaire Youssouf Kouyaté disposerait d’une dizaine d’unités avec des équipements de dernière génération qui devraient lui permettre de renverser la courbe galopante des actes de braquages qui sevissent sur la lagune ébriée.
Mauvaise affectation des équipes
Au sein de la police, les commentaires vont bon train, mais les subordés n’osent faire la remontée aux interressés. Une source ayant requis l’anonymat s’est pourtant livrée à Afrika Tv : “Messieurs prenons l’exemple de la gestion de la sécurité du domicile privé du président Alassane Ouattara. Il est connu de tous que le PR dispose d’éléments de la garde républicaine pour son domicile, mais aussi et surtout, du GSPR (groupement de sécurité du président de la République). Mais pour plaire à l’autorité, notre DGPN demande que nous envoyons deux cargos de CRS (18 hommes par cargo) et qu’ils se mettent d’une part entre le Golf Hôtel et le domicile du PR, et d’autre part au niveau de la sortie du 3è pont. Vous imaginez ce que peuvent faire ces 36 éléments en cas d’attaque de commissariat ou de vols et braquages ? Ce n’est pas l’homme que nous combattons, mais la méthode, qui aujourd’hui est incontestablement un échec”
Sans résultats significatifs de la part des service de Youssouf Kouyaté, ce dernier risque de perdre son poste. Son seul espoir pourrait être sa proximité avec Sidiki Diakité, ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique.

oeildafrique.com

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY