A quoi sont dues les crampes nocturnes ?

A quoi sont dues les crampes nocturnes ?

PARTAGER

La crampe nocturne touche le plus souvent le mollet ou la cuisse de façon soudaine. Résultat : le muscle se raidit, occasionnant une vive douleur. A quoi c’est dû ?

Contraction soudaine, involontaire et aiguë des fibres musculaires, la crampe nocturne provoque une douleur tellement forte qu’elle nous sort du sommeil et que les muscles restent souvent endoloris longtemps après le réveil. Il y a autant de crampes que de causes possibles :

une mauvaise position ;

le froid ;

un effort physique intense ayant provoqué un manque de sels minéraux ;

une déshydratation ;

des problèmes articulaires au pied ou au genou ;

la grossesse ;

une carence en certains minéraux (calcium, magnésium, potassium) ;

l’hypothyroïdie (qui entraîne un déséquilibre en sels minéraux) ;

l’insuffisance veineuse ;

la prise de certains médicaments (diurétiques, cortisone, laxatifs irritants…).

COMMENT EN VENIR À BOUT ?

Le premier réflexe est de relâcher le muscle crispé en l’étirant.

En cas de crampe au mollet, on peut, par exemple, poser l’extrémité du pied sur le sol tout en serrant et relâchent le muscle avec une main. Puis on masse, du bas vers le haut, pour favoriser la circulation sanguine.

En cas de crampe au pied ou à la cuisse, quelques pas sur un sol froid aident gén,éralement à la faire passer.

En prévention, on peut faire appel à l’homéopathie : Cuprum metallicum 5 CH, 2 granules le soir.

Avec topsante.com

PAS DE COMMENTAIRES

LEAVE A REPLY