À peine sorti de prison, un homme retrouvé égorgé à son domicile à Port Bouët

Macabre découverte sous fond de règlement à Port Bouët. Vendredi nuit, la police du 33ème a procédé au constat d’un homme égorgé à son domicile.

Identifiée dans les fichiers de police, la victime jouissait d’une mauvaise réputation dans le milieu des syndicats de transport à Port Bouët. Son dernier délit l’avait d’ailleurs conduit à croupir derrière les barreaux de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (maca) durant 03 mois.

Très certainement, l’individu avait encore des personnes qui lui en voulaient. À sa sortie donc de prison  mercredi, des quidams ont débarqué à son domicile  de Port Bouët, quartier derrière warf pour lui régler son compte.
D’une carrure moyennement imposante, et visiblement habitué des corps à corps, l’homme a ainsi été retrouvé littéralement égorgé avec des traces de lutte. Camouflé à son propre domicile, la depouille ne sera découverte que vendredi nuit.

La police du 33ème arrondissement a ouvert une enquête samedi , pour situer les responsabilités.

Adriel