7.049 Ivoiriens identifiés en Libye cette année sur 423.394 migrants, au 31 octobre (OIM)

Roland KLOHI

Au 31 octobre 2017, sur les 423.394 migrants identifiés en Libye, il est dénombré 7.049 Ivoiriens, selon un rapport de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

7.049 Ivoiriens figurent parmi les 423.394 migrants que l’OIM a identifiés au 31 octobre en Libye.

Selon l’OIM, les migrants indiquent être parvenus en Libye depuis la Côte d’Ivoire, par trois routes principales. 44% affirment avoir voyagé à travers le Mali et l’Algérie pour atteindre la Libye ; 26% sont passés par le Burkina, puis le Mali et le Niger avant d’atteindre la Libye ; et 23% ont voyagé à travers le Burkina et le Niger sans passer par le Mali.

Sur les 423.394 migrants, 92% sont des adultes (88% étant des hommes) et 8% des mineurs.

93% des 423.394 migrants, soit 395.185, sont originaires de pays africains.

Et sur les 395.185, 264.471 (67%) sont issus de pays subsahariens.

Parmi les subsahariens, il est dénombré, entre autres, 81.706 Nigériens, 28.384 Ghanéens, 23.243 Maliens, 8.843 Sénégalais, 4.160 Burkinabè et 2.033 Camerounais.

La situation des migrants en Libye est sous le feu des projecteurs depuis la diffusion, mercredi, d’un reportage vidéo de la chaîne américaine CNN.

Dans ce reportage, des migrants africains, notamment originaires du Nigéria, du Niger et du Cameroun, sont vendus aux enchères comme esclaves en Libye.

La vidéo qui s’est largement répandue sur les réseaux sociaux depuis, suscitent de nombreuses réactions publiques d’indignation en Afrique et dans le monde.

Dimanche, le gouvernement libyen a annoncé dans un communiqué l’ouverture d’une enquête afin d’ »appréhender et soumettre les responsables (de la vente aux enchères des migrants) à la justice ».

La Libye est actuellement la principale voie d’accès vers l’Europe pour les migrants et les réfugiés.

RKO

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Source : Connection Ivoirienne

Connection Ivoirienne