2020, un proche de Macron confie «La France préfère encourager la continuité de la stabilité que la voie de l’inconnu»

Quel message a t’il souhaité nous passer ? En marge de la rencontre entre Alassane Ouattara  et Emmanuel Macron vendredi soir à Paris, un proche du président français contacté pour nous enquérir des relations entre les deux pays en vue de 2020 a été très clair.
«Nous observons, notamment grâce à vous, au quotidien l’actualité de la Côte d’Ivoire. La France n’a aucune volonté de s’ingérer, ce temps est derrière nous, mais elle préfère clairement encourager la continuité de la stabilité que la voie de l’inconnu, les progrès du pays (Côte d’Ivoire, ndlr) sont phénoménaux, la Côte d’Ivoire revient de loin plus question pour nous autres pays partenaires de voir ce beau pays sombrer dans une nouvelle crise.» nous explique t’il.
Nous tenterons d’en savoir plus sur cet « inconnu », il ne souhaitera nous répondre pour éviter, nous dit il, toute polémique inutile n’étant, habilité par le chef de l’Etat français à publiquement s’exprimer.
En guise de « off » offert à KOACI, il nous glissera qu’Emmanuel Macron a été fort ému du soutien ivoirien dans la crise sociale que traverse le pays (gilet jaune, ndlr).
«Le président (Macron, ndlr) a fortement apprécié les encouragements du président Ouattara pour la poursuite des discussions entamées en vue d’un apaisement du climat social en France. Il était ému de cette attention.»

Par ailleurs au terme de la rencontre, le Chef de l’Etat ivoirien a indiqué avoir abordé avec son hôte français les relations bilatérales ainsi que les questions internationales notamment le dernier Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA).

Au cours de leur entretien, les deux Chefs d’Etat se sont félicités de l’excellence des relations de coopération entre la Côte d’Ivoire et la France ainsi que des bonnes performances réalisées par notre pays au cours de ces dernières années.

Le service de presse de la présidence nous informe que Macron et Ouattara «ont salué les progrès importants enregistrés dans la mise en oeuvre de certains projets spécifiques, notamment la construction du métro d’Abidjan et l’Académie régionale de lutte anti-terroriste.»

S’agissant des questions régionales et continentales, Ouattara et Macron ont salué l’élection de d’Abdel Fattah Al Sissi, Président de la République Arabe d’Egypte, en qualité de nouveau Président de l’UA, au cours du dernier Sommet de l’institution à Addis-Abeba.

Ils ont également évoqué les importantes décisions prises au cours de ce Sommet, le financement de l’institution continentale et le choix de la Côte d’Ivoire pour le suivi de la mise en oeuvre de l’Agenda 2063 de l’UA.

Enfin, abordant les récentes déclarations sur le franc CFA, Alassane Ouattara  a indiqué que ce débat n’avait pas lieu d’être dans la mesure où cette monnaie est « solide, appréciée et bien gérée »; « elle est stabilisante pour nos économies, pour nos pays et pour nos populations ».
KOACI